Colère du Premier ministre : « On ne peut plus avancer au rythme de caméléon »

C'est un Premier ministre tranchant qui a présidé, hier, la réunion interministérielle consacrée à la mise en œuvre des projets du pôle urbain de Diamniadio. « J'ai convoqué cette réunion pour des décisions. Trêve de discours?! Je veux voir exactement projet par projet. Je veux des plans de réalisation, ici, aujourd'hui et maintenant. Il va falloir suivre sans délai », dit-il, d'entrée de jeu. Les participants se regardent. Le ton est sentencieux. Le silence est total. On peut entendre une mouche voler dans la salle.

« On ne peut pas continuer à travailler sur ce rythme de caméléon et espérer de l'emploi et de la valeur ajoutée pour notre pays, c'est impossible. Il faut accélérer le rythme, ceux qui ne peuvent pas prendre la vitesse sortent du train. C'est clair. D'autres promoteurs ont reçu des financements, le DG de la Bhs est là. Où est-ce qu'on en est?? Est-ce que les financements sont en place?? Ils sont en place, qu'est-ce qui bloque?? On débloque. On ne peut pas débloquer, on plie les tentes. Il n'est pas question d'immobiliser des terres pour entretenir la spéculation foncière, c'est une option du chef de l'État » , tranche Mohammed Boun Abdallah Dionne.

Il a expliqué que le pôle de Diamniadio est un outil de développement territorial, « un enjeu majeur, en termes de réponses urgentes aux questions relatives à l'habitat social et à l'emploi, avec un programme de 40 000 logements et un potentiel de 75 000 emplois ». Le Premier ministre a ainsi demandé aux différents intervenants d'être encore plus proactifs, pour lever les contraintes de tous ordres et respecter les délais prévus. C'est ainsi qu'il a indiqué les diligences requises en matière d'adduction d'eau, d'installation électrique et d'assainissement pour faciliter la bonne exécution des différents chantiers.

Concernant le parc industriel, le Premier ministre a demandé au ministre de l'Économie et des Finances ainsi qu'au ministre de l'Industrie et à son collègue de la Promotion des Investissements de lui proposer, avant fin novembre, un schéma fiscal et un statut relatif au parc industriel, afin d'optimiser l'exploitation de celui-ci.

Pour la cité administrative qui doit accueillir entre 10 et 14 ministères et plus de 3 000 fonctionnaires (permettant à l'État d'économiser plus de 4 milliards par an, sur les dépenses de location d'immeubles), le Premier ministre a demandé de prendre toutes les dispositions pour la signature des contrats, avant fin décembre 2015.

Dans la meme Rubrique
          



Vues: 647
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image