Dans une interview qu'il a accordée au magazine « Thiof », Youssou Ndour est revenu sur la naissance de la Télévision Futurs Médias (Tfm). Il a remercié au passage le président Abdoulaye Wade qui, selon lui, a su résister malgré la pression de ses proches. Il n'a pas manqué d'avertir ses détracteurs pour leur dire que « hormis Dieu, nul n'empêchera à la Tfm de se développer ».

« C'est la première fois dans le monde qu'une télévision fait autant de bruit. Je tiens d'ailleurs, après le dénouement, à remercier le chef de l'Etat qui a fait les choses normalement malgré des pressions dans son entourage. Ces péripéties nous ont fait mal et nous ont fait perdre beaucoup de temps. Au début, nous avions estimé devoir commercer en attendant ce que nous voulions réellement. Je dois féliciter mon équipe qui a fait des choses extraordinaires et novatrices dans le domaine de l'audiovisuel », a déclaré Youssou Ndour dans une interview parue dans le numéro de février 2011 du magazine sénégalais « Thiof ».

L'artiste musicien et homme d'affaires a précisé que « le nouveau statut de généraliste ne signifie pas le retour des standards de l'info. Nous allons continuer à décliner nos programmes, en y insérant plus d'informations, mais autrement. Un énorme travail a été fait. Il nous permet aujourd'hui d'être une télé qui compte. Pour ce qui me concerne, je ne ménagerai aucun effort pour assurer la qualité, au niveau des hommes, des idées, en vue de renforcer les acquis ».

Youssou Ndour a ajouté que « hormis Dieu, nul n'empêchera le développement de la Tfm. Nous avons une réputation à défendre. Je ne suis pas un novice dans la presse. J'ai participé à l'avènement de la presse people. C'était avec Com7. Mon groupe Futurs médias est né ensuite avec la Rfm et L'Observateur. Aujourd'hui, ils sont, respectivement, la première radio et le premier quotidien du pays. Les gens ont donc une idée de nos intentions. Avec la télé, on a voulu nous faire sauter des étapes, mais nous avons bien géré. Pour un artiste, il n'y a pas mieux que la pression pour avoir de nouvelles idées ».

Son ambition, dit le président du groupe Youssou Ndour Head Office (YNHO), ne s'arrête pas à une chaîne de télévision, il va vers un bouquet comme canal. « Mon ambition est de prendre le marché africain. Nous allons essayer de le faire, en restant ouvert à tout le monde, dans le cadre de la collaboration ».
 
source: sen24heures
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 3449
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image