Des jeunes dames qui se bousculent pour se taper des Mbacké-Mbacké et des...

 teuss


Tout ce qui brille n'est pas de l'or, a-t-on l'habitude de dire. Mais aussi, toute la gente féminine qui se rend à Touba, n'y va pas pour vénérer Serigne Touba. Et ce, au détour de la commémoration du “Magal”. Loin s'en faut !

En effet, pour beaucoup de filles, c'est soit pour se taper un mari Mbacké-Mbacké, soit pour décrocher un époux Modou-Modou. Suffisant pour que les pèlerins dressent, à travers ce micro-trottoir réalisé par Actusen.com, dans la perspective du “Magal” de ce lundi, un réquisitoire de feu contre ces filles d'un autre âge.

C'est la bonne saison pour les filles qui cherchent maris. En cette période de Magal, à Touba, quand la plupart des filles se tuent dans les cuisines pour travailler en l'honneur de cette date célèbre, d'autres sont plus préoccupées à se faire belles en période de Magal, juste pour tomber dans l'oeil d'un futur époux

Dans les maisons qui accueillent beaucoup d'invités, elles sont en mode pause ongles, cils, greffage cheveux naturelles, juste pour attirer leurs proies. Dans cette concession, les avis sont divers. Certains taguent ces filles de manque de soucis, tandis que d'autres jugent que les hommes guettés sont tous autant fautifs que les femmes.

Elles ne viennent ici que pour les hommes

Madjiguéne Diop, vers la trentaine, donne son point de vue. «Je suis sincèrement désolée pour ces filles, car elles ne sont là que pour les hommes, la cause de Serigne Touba leur importe peu, elles sont justes inconscientes et ignorent que les Mbacké-Mbacké et les Modou-Modou sont là pour passer leur Magal et ils sont pour la plupart mariés »

Il y  en a qui font pire

Modou Diouf juge que les femmes ne se limitent même plus a juste charmer les hommes, mais elles vont plus loin. Selon lui, «on en voit de toutes les couleurs, certaines femmes, ici, ne se limitent même plus au charme, mais elles draguent et font aux hommes des propositions indécentes et c'est vraiment dommage surtout en cette terre sainte de Cheikh Ahmadou Bamba, c'est dommage et il faut qu'elles sachent que ces hommes qu'elles guettent ne sont pas fous et savent qui épouser »

Il y a du tout à Touba

Pour la dame, Nogaye Diagne, tout n'est que problème de déperdition. « Que ce soit à Touba ou ailleurs, il y a du tout , il y a toujours des personnes qui sont animées de mauvaise foi. Et je trouve que les filles, qui font ça, n'ont vraiment aucune personnalité. Il faut venir ici pour vraiment prier, se ramener à Dieu, et se purifier, mais venir à  Touba juste à la quête d'un homme, c'est une chose qui n'a même pas de sens ; et en général, les femmes, qui le font, ne savent même pas où se trouve la porte de la mosquée»

Certains hommes appellent l'approche du magal “l'ouverture de la Saison pour avoir les plus belles femmes”

Modou Diop, lui, juge que les responsabilités doivent être situées. «  De la même manière que les femmes, les hommes le font aussi, ils sont tous fautifs autant qu'ils sont, y en a des hommes qui appellent l'approche du Magal l'ouverture de la saison pour avoir les plus belles femmes et les plus raffinées, c'est juste des signes de la fin du monde, car venir à Touba , ce lieu sacré et n'y faire que des choses non recommandées, c'est juste déplorable »

Ce sont les gens qui viennent de Dakar qui font ça

Bintou Gueye indexe directement les Dakaroises. «Ce sont les Dakaroises qui font ce genres de choses. A touba, la plupart des filles sont mariées à 16 ans, et n'ont pas ce genres de préoccupations, tandis que les Dakaroises, elles ne viennent ici que pour nous prendre nos maris et nos hommes, et malheureusement les hommes eux tombent direct dans leurs filets »

Les hommes comme les femmes oublient qu'ils sont sur la terre de Cheikh Ahmadou Bamba

Un fervent Mouride lui livre les détails de cette chasse. «Ils se retrouvent à Touba, se voient, se donnent rendez vous à Mbacké pour faire leurs insanités. Et le pire c'est qu'ils ne sont même pas conscients de la terre qui les accueille. Mais j'en déduis juste que, le jour du jugement dernier, l'attente sera longue et douloureuse, à cause de ce genre de personnes qui utilisent les lieux saints pour se comporter de la sorte»

Nafisssatou DIEYE (actusen.com)


Dans la meme Rubrique
          



Vues: 1110
Commentaires des invites:
Ecrit Par Mass ( il ya 904 jours )
" De grâce c'est quoi une ville sainte qui décrété qu'une ville est sainte   
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image