Ofnac: Quand la Présidence s'embrouille dans ses décrets

content_image

Entre le décret cité par la Présidence dans son communiqué annonçant le remplacement de Nafi Ngom Keita à l'Ofnac par Seynabou Ndiaye Diakhaté et celui où l'on voit la signature du chef de l'Etat et de son Premier ministre, il y a une différence de taille. En effet, il est dit, dans le communiqué rendu public le 25 juillet 2016, aujourd'hui disponible sur le site de la Présidence, que «Le Président de la République a nommé, par décret n°2016-1004 du 25 juillet 2016, Madame Seynabou Ndiaye Diakhaté, en qualité de Présidente de l'Office National de Lutte contre la Fraude et la Corruption (Ofnac) ».

Et pourtant, dans le décret, que Seneweb a parcouru, partagé par Birahim Seck, membre du forum civil, sur son mur Facebook, il est bien mentionné : «Décret numéro 2016-1025 portant nomination du Président de l'Office national de la lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac)». Ledit document, lui, date du 27 juillet 2016 et porte la signature du chef de l'Etat et de son Premier ministre. Alors, simple erreur ou y-a-t-il eu deux décrets ? «Quel décret de nomination faut-il prendre en compte ? Entre celui publié dans le communiqué de la Présidence de la République (Décret n°2016-1004 du 25 juillet 2016) et celui qui est notifié aux intéressées (Décret n°2016-1025 du 27 juillet 2016)», se demande Birahim Seck dans son post.
 
Badara SENVIDEO
 
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 222
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image