Abdoul Mbaye rappelé à l'ordre par un étudiant Apr en France


Abdoul Mbaye rappelé à l'ordre par un étudiant Apr en France

Les différends entre Abdoul Mbaye et Macky Sall n'en finissent pas de faire les choux gras de la presse. Après le lancement de son parti et ses déclarations jugées peu orthodoxes à l'encontre du président de la république par ses partisans.Voila une nouvelle affaire qui vient de se rajouter dans cette couche déjà tendue.

Selon le quotidien L'Observateur, l'ex-Premier ministre de Macky Sall qui était en visite en France a été la cible du chef de service de gestion des étudiants à l'étranger, Moise Sarr. Abdoul Mbaye a été invité à Lyon comme parrain de la fédération des étudiants et stagiaires sénégalaise à Lyon, c'était la quatrième édition. Toujours selon le journal, à sa prise de parole, Moise Sarr qui est aussi représentant de l'Apr dans l'hexagone n'a pas manqué a recadrer l”ex- premier ministre.

Le jeune Moise Sarr devait animer une conférence sur le choix des filières adaptées et professionnalisantes et c'est d'une manière fine qu'il s'en est pris à Abdoul Mbaye.

Les avancées significatives notées depuis son limogeage pour insuffisance de résultats. Il fallait lui montrer argument contre argument en y mettant la forme , que la cadence a été bien accélérée et que les projets sur la mobilité estudiantine, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, en passant par la formation professionnelle, qu'il avait annoncés en grande pompe, avaient déjà connu un début d'exécution, voire une application bien avancée. A mon modeste avis, il a besoin d'une mise à niveau sur les politiques publiques, et une mise à jour sur l'état d'avancement de l'action gouvernementale. J'ai saisi aussi cette tribune pour lui faire observer, avec tact et en peu de mots, ses propres contradictions entre sa belle rhétorique sur entrepreneuriat des jeunes diplômés et son rôle de banquier classique d'hier, dont l'action mercantiliste a étouffé de belles initiatives privées, et brisé des rêves de jeunes entrepreneurs à cause de taux d'intérêts exorbitants et des garanties excessives“, relève t-il.

Cependant la rédaction de L'Observateur précise qu'elle n' a pas encore eu la réaction de l'ex-Premier ministre. Toutefois son chargé de communication Mme Goudiaby joint par téléphone a confirmé le voyage de ce dernier à l'étranger et il s'exprimera à son retour.
 
Badara SENVIDEO
 
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 490
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image