Amsatou Sow Sidibé sur l'affaire Lamine Diack : "La caution trop élevée de 65 millions ouvre la voie à la corruption"
 

Décidément, l'affaire Lamine Diack n'a pas fini de défrayer la chronique. En marge d'une rencontre des femmes de son parti « Car Leneen », Amsatou Sow Sidibé s'est elle aussi prononcée sur le sujet. À l'en croire, la véritable problématique réside dans le financement des partis. À cela s'ajoute la caution à la présidentielle.

« La caution de 65 millions exigée à la présidentielle est trop élevée. Elle ouvre la voie au vol et à la corruption. Nous sommes en démocratie. Point n'est besoin d'une somme aussi exorbitante pour être candidat à une élection. Pour l'intérêt du jeu politique, elle est à réduire. Cet état de fait est de nature à freiner les ardeurs montantes », a déclaré le Professeur Sidibé comme nous le révèle Direct Info. Pour elle : « l'essentiel dans ce débat est le financement des partis politiques. Il y a dans ce pays, un vide juridique qui l'entoure. Une réflexion va être organisée par le ministère de l'Intérieur dans ce sens. Ce qui nous permettra de savoir qui est qui et qui fait quoi ». Revenant sur l'affaire Lamine Diack qui est à l'origine du scandale mettant en mal l'opposition de 2012, la présidente de Car Leneen s'est voulue prudente?; « en tant que juriste, je préfère attendre et éviter de verser dans des supputations ».
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 481
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image