Violences faites aux femmes : Oxfam et Plan international encouragent les victimes à dénoncer leurs bourreaux
 
Les violences faites aux femmes et aux filles au Sénégal, inquiètent beaucoup les organisations internationales de lutte contre ce fléau. En effet, dans le cadre de la campagne des 16 jours d'activisme contre les violences basées sur le genre, Oxfam et Plan international Sénégal, ont initié une table-ronde sur les violences faites sur ces couches de la population, ce mardi 24 novembre 2015, à Dakar. A cet effet, Amavi Akpamagbo, Directeur de Plan international/Sénégal, estime que les victimes doivent dénoncer les auteurs de ces violences. 

Ce, pour réduire les nombreux cas de violences qui sont faites aux femmes et aux filles et permettre une meilleure prise en charge des victimes. En général, poursuit M. Akpamagbo, les gens parlent de violences faites aux femmes et aux filles, quand il s'agit de violences domestiques et conjugales. Selon lui, il y a trois catégories de violences que les femmes et les filles subissent, à savoir : les violences d'ordre économique, physique et sexuel, et moral.Centré sur le thème «Paix et éducation des filles», cette rencontre a pour objectif de poser un regard croisé des partenaires au développement, des femmes, des responsables de médias et des organisations de lutte contre les violences. Elle a été animée par des personnes ressources de la société civile, du ministère de la Famille, d'Oxfam, de Plan international Sénégal, d'Onu femmes, entre autres.
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 629
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image