Les Dakar Rapids interjette appel de la décision de sanction

Les Dakar Rapids interjette appel de la décision de sanction
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dakar Rapids, le club amateur de basket qui a vu son président Lamine Savané et des membres de son staff suspendus par la fédération sénégalaise de basketball (FSBB) pour avoir participé aux compétitions de l'African Basketball League, au Nigéria a interjeté appel de cette décision hier mercredi. 

Dans le document transmis à la fédération sénégalaise de basketball, le président du club Dakar Rapids Lamine Savané dénie ''toute base légale'' à la décision de sanction et demande à la commission d'appel de la FSBB d'annuler la sanction infligée au club. La commission juridique de la FSBB avait infligé vendredi dernier une amende d'un million de francs CFA aux responsables de Dakar Rapids.

Les dirigeants de Dakar Rapids estiment que ''la décision est injustifiée parce qu'aucun des joueurs licenciés à la FSBB pour le compte du club amateur de Dakar Rapids n'a participé aux compétitions de l'African Basketball League''. La sanction prise à l'encontre du club le suspendant pour une année est basée selon la commission juridique de la FSBB sur le fait que ''des licenciés ne peuvent pas sortir du territoire pour une compétition sans autorisation préalable''.

Dakar Rapids soutient dans le document introduit pour appuyer son appel que le club est constitué de deux entités : amateur et professionnelle. La dernière entité composée de salariés qui ne sont pas sous l'emprise de la fédération sénégalaise de basketball ''qui ne gère que le basket amateur'', ne saurait justifier la sanction imposée à l'entité amateur.

En sus de l'"illégalité de la sanction" , Dakar Rapids souligne que l'ancien entraîneur des Lions, Cheikh Sarr et l'intendant Assane Badji ne peuvent être blâmés parce que ne disposant pas de licences délivrées au nom du club par la fédération. Dakar Rapids demande que la décision de sanction soit censurée pour ''défaut de base légale''.

 Il est reproché aux Dakar Rapids de prendre part à une compétition professionnelle dénommée ABL (African Basketball League) en compagnie de trois clubs nigérians, un club ivoirien et un club Gabonais. La FIBA a dans un document déclaré n'avoir pas adoubé une telle compétition et demandé à chaque fédération de prendre ses responsabilités.

Pour soutenir la décision de sanction à l'encontre de Dakar Rapids, des membres de la fédération ont souligné le risque de voir le Sénégal être sanctionné par la FIBA.

Dans une note adressée à la presse, le président de Dakar Rapids a informé que ''la FIBA n'a demandé à aucune fédération de sanctionner un club de l'ABL. Cela n'est arrivé ni au Nigeria, ni au Gabon ni même en Côte d'Ivoire où se trouve pourtant le siège du secrétariat général de la FIBA Afrique''.

Source : Aps


Dans la meme Rubrique
          



Vues: 340
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image