Tanor-Macky, premières fissures ?


content_image

Ousmane Tanor Dieng s'est montré fort agacé par les questions à propos de deux sujets qui occupent les débats politiques ces derniers jours : les retrouvailles annoncées de la famille libérale et une possible libération de Karim Wade. « Je n'ai aucune appréciation particulière là-dessus, à part que c'est leur affaire.

Si la famille libérale veut se retrouver, il n'y a pas de problème pour nous », fait savoir le secrétaire général du PS, repris par L'AS dans son édition de ce lundi. Même esquive au sujet du candidat du PDS à la prochaine présidentielle. « Je ne sais rien de la libération de Karim Wade. Le président de la République a le droit de gracier des personnes qui sont condamnées, a rappelé Ousmane Tanor Dieng. C'est à lui d'apprécier et d'agir selon sa vision des choses. »

En se cantonnant sur les principes, le leader des Socialistes refuse de se mouiller. Cette posture trahit-elle des réserves par rapport à ce qui se trame entre l'Apr et le Pds ? Annonce-t-elle des fissures entre Macky Sall et l'un de ses plus forts alliés ?
 
Badara SENVIDEO
 
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 361
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image