Ndiarème Limamou Laye : Plan International appelle au renforcement du pouvoir socio-économique des femmes

 
Ndiarème Limamou Laye : Plan International appelle au renforcement du pouvoir socio-économique des femmes
 

La commune de Ndiarème Limamou Laye a célébré la journée internationale de la femme hier à la salle des fêtes de Hamo 4. Au menu de la célébration, un panel sur l’autonomisation des femmes. Une occasion pour les deux panélistes issues de Plan International Sénégal d’entretenir les femmes des comportements et attitudes à adopter pour aller vers une autonomisation effective.

Le développement du pays ne saurait se faire sans le renforcement du pouvoir socio-économique des femmes. C’est la conviction de Plan International Sénégal qui, tout en reconnaissant que l’Etat est en train de faire des efforts dans ce sens, n’en pense pas moins qu’il y a lieu de renforcer ce qui est fait ou ce qui est en train d’être fait afin que les femmes puissent être autonomes économiquement et qu’elles puissent acquérir les connaissances et le leadership qui leur permettent d’occuper les fonctions où les décisions se prennent, surtout celles qui  concernent les femmes et leurs enfants.

« Il y a très peu de femmes gouverneurs, maires où simplement des femmes qui occupent des directions, bref, peu de femmes occupent des postes de direction si bien que ce sont les hommes qui prennent les décisions », a indiqué Raby Agne Seck, conseillère nationale en microfinance de Plan International Sénégal.

Elle pense que même s’il est bon de parler de la parité, il faudrait en amont permettre aux femmes d’acquérir des connaissances qui peuvent leur permettre de pouvoir prendre une position et la défendre dans une assemblée nationale », a-t-elle ajouté, en insistant sur la nécessité pour l’Etat de promouvoir l’emploi et l’auto-emploi des femmes à travers l’entreprenariat, mais aussi la formation technique et professionnelle des femmes.

Raby Agne Seck a laissé entendre que tous les projets que Plan met en œuvre passent par le renforcement des capacités des femmes et des jeunes, leur faciliter l’épargne et le crédit. Mais aussi leur ouvrir des opportunités qui leur permettent de créer des entreprises viables et rentables en recevant la formation adéquate, les mettre en relation en cas de besoin avec des institutions de microfinance qui acceptent de développer des produits adaptés aux besoins des jeunes et des femmes et qui leur permettent d’aller de l’avant.

Responsable technique genre du projet Show qui est un projet d’amélioration des résultats de la santé maternelle, néonatale et infantile mis en œuvre à Plan, Aminata Dior Ndiaye a estimé qu’il faut effectivement aller vers l’autonomisation des femmes pour leur permettre d’accéder à la santé maternelle, néonatale et infantile en levant les obstacles liés au genre et qui freinent l’accès des femmes à une bonne santé maternelle, néonatale et infantile.

 
 
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 283
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image