24H après la sortie de sa famille dans la presse, Adja Dethié Pène déclare : « je veux mourir auprès du Cheikh ».

Au cœur de Madinatoul Salam, le fief du guide des Thiantakhounes, vit une jeune femme qui n'a d'yeux que pour sou nouveau mari , Adja Dethié Pène de son nom crache ses vérités et surtout son désir profond de demeurer éternellement auprès de Cheikh Bethio Thioune.

La cité de la paix vit dans une chaleur suffocante, dans le bureau XXL  du palais du maitre des lieux, on est à milles lieux de s'imaginer être dans des contrées aussi sèches. C'est dans cette sorte d'hôtel particulier aux teintes dorées que la nouvelle mariée reçoit  tous les honneurs. L'inquiétude se lit sur son visage, la joie également ; la sortie de ses proches  dans les journaux ne lui a pas plu du tout surtout tout ce qui a été dit sur son tendre époux : « j'ai beaucoup de respect pour mes parents mais j'ai 28ans majeure et vaccinée, je leur demande donc de respecter mon union avec le Cheikh » dixit les premières phrases de cette belle nymphe.
Les polémiques soulevées par son mariage ne lui ont pas plu du tout ;  elle considère cette nouvelle vie comme une mission sur terre, une voix qui mène vers Dieu. Ayant fait son acte d'allégeance auprès du Cheikh depuis 2006, elle explique son mariage par « la volonté divine ». Pour ceux qui disent qu'elle s'est montrée irrespectueuse envers ses parents, elle rétorque : « par respect pour mes parents je ne suis pas une assidue des "Thiants", je ne suis venue à Madinatoul Salam qu'une seule fois. Mes parents m'ont bien éduquée car je ne suis jamais adepte ni des soirées dansantes ni des sorties à la plage, même pour aller voir mes amies c'était rare ». De son visage innocent sort un aveu de taille, en venant à Mbour elle avait prétexté de participer à un concert pour avoir la permission de sa mère, sur ce elle explique : « je savais que si je disais à ma mère que j'allais à Mbour pour voir mon marabout elle allait me l'interdire c'est pourquoi je me suis cachée derrière cette histoire de séminaire ». Acceptant de se marier sans avertir sa famille, elle s'explique par le fait que tous ses proches sont très stricts sur les problèmes de castes, sur lequel ils s'appesantissent trop et qu'elle trouve dépassé et démodé. Alors pour se soustraire du véto de ses parents, elle convole en noces et prend la place de septième dans la cour de Cheikh Bethio Thioune.
Souhaitons-lui un heureux ménage et bonne chance et surtout beaucoup de courage car sa famille risque de traduire l'affaire devant les tribunaux car considérant que leur fille a été kidnappée et retenue contre son gré. 
 
Jaly Badiane, Senvideo
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 6889
Commentaires des invites:
Ecrit Par bagne kat ( il ya 2350 jours )
" xalè bi amoul foulo amoul fayda sargaloul ay paren   
Ecrit Par néné ( il ya 2350 jours )
" jeunesse bi amatoul repére ndakh nit amoul loudoul saye wadiour niom gni sone si yaw bagua mague di léni dioyelo niawna té lou wadior dacoroul suretout mariage bakhoul mé kou amoul kilifa djiné done sa kilifa   
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image