Encore une autre défaite diplomatique-Présidence de la Commission de l’Uemoa : le Sénégal cède devant le Niger

Le Sénégal vient de perdre la présidence de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) au profit du Niger. Cette bataille qui a longtemps envenimé les relations entre le président Macky Sall et son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou, a finalement trouvé une solution grâce à l’ingéniosité du président ivoirien, Alassane Ouattara dont le pays accueille la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de cette instance sous régionale en coupant la poire en deux.

Macky Sall et Mahamadou Issoufou
Le Sénégal s’est finalement plié à la pression de ses pairs de l’Union économique et monétaire Ouest africaine en cédant la présidence de la Commission de ladite instance sous-régionale au Niger. En effet, ce poste qui a fait l’objet d’une lutte acharnée entre les deux Etats a fini par virer à l’avantage de Mahamadou Issoufou.

Cependant, le communiqué indique qu’un compromis trouvé par les chefs d’Etat-membres de cette instance pour ne frustrer ni le Président Macky Sall, ni son homologue Mahamadou Issoufou.

Car stipule le document, «Dans un esprit de solidarité et de fraternité et dans le souci de permettre la poursuite du bon fonctionnement de l’Union, le président Macky Sall, a répondu favorablement à la sollicitation de ses pairs pour l’attribution jusqu’en 2021, de la Présidence de la Commission de l’Uemoa au Niger, soit pour un mandat unique. Ceci en application des dispositions de l’Acte additionnel n°07/ 2011/ CCEG/ UEMOA qui stipulait que le Sénégal devait assurer un mandat unique de quatre ans au terme duquel seul le Niger devait présenter un candidat pour le poste de président de la Commission de l’Uemoa».

Mais, poursuit-il, «la Conférence a décidé qu’à la fin du mandat du Niger, en 2021, le Sénégal reprendra de manière définitive la présidence de la Commission de l’Uemoa».
 
Et comme lot de consolation, les collègues de Macky Sall ont attribué au Sénégal la présidence du «Conseil régional de l’épargne publique et des Marchés Financiers, en plus du poste de vice-gouverneur de la Bceao pour un mandat unique».

Cette défaite diplomatique intervient après celle enregistrée pour présidence de la commission de l’Unité africaine où l’Etat du Sénégal avait proposé la candidature de Abdoulaye Bathily.
 
Badara SENVIDEO

Vues: 163
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image