Accusations de franc-maçonnerie : Dip, un rappeur du côté obscur ?
 
Résultat de recherche d'images pour "dip doundou guiss"

« Enemy doundeul » est le cadeau de Noël musical offert par le jeune rappeur sénégalais Dip à ses fans. Selon la chanson sortie le 23 décembre 2017 : « Le succès est un couteau à double tranchant. Quand on parvient à l’atteindre, il apporte avec lui son lot de cauchemars. » Analyse de la mise en scène ayant abouti à la sortie de l’opus puis examen des sources ésotériques et marketing inspirant Dip qui chante avoir été élu « Président du Sénégal »

Dès le 15 décembre 2017, des centaines de panneaux publicitaires avaient envahi plusieurs rues de Dakar. Sur ces affiches le visage du rappeur Dip Doundou Guiss accompagné du slogan : « je suis le changement. » Le chanteur et son équipe ont laissé cette manœuvre de « teasing » faire son effet car, plusieurs médias ont rédigé des articles posant clairement la question : Dip veut-il être candidat à l’élection présidentielle prévue au Sénégal en 2019 ?

Le rappeur a finalement donné la réponse musicale à la question qu’il avait lui-même suscitée grâce à sa campagne d’affichage adoptant les codes visuels des campagnes électorales. Dans le clip « Enemy doundeul » publié le 23 décembre, Dip incarne un candidat à l’élection présidentielle sénégalaise avant, pendant et après sa victoire. Le rappeur parvient à battre la coalition « tous unis contre ou tous unis pour insulter/critiquer Dip »

Adoptant une posture de gentleman, voire messianique, Dominique Preira alias Dip reprend une phrase prononcée par Jésus Christ dans la Bible « aimez vos ennemis, priez pour ceux qui vous persécutent. » Réponse à peine voilée de celui qui dit avoir été élu à ses contempteurs, à celles et ceux qui persistent à refuser d’admettre son leadership dans le rap sénégalais.

Avec cet opus, le jeune artiste prouve d’abord qu’il a compris, en le vivant, le revers de la notoriété fait de critiques et parfois d’insultes. Ensuite, Dip montre qu’il sait créer et utiliser le buzz pour acquérir de la notoriété. Enfin, Dip se pose en « Président du rap sénégalais » titre que s’était déjà attribué Fata dit « El Presidente » ce dernier a d’ailleurs tenu à rappeler sur sa page FaceBook qu’il était le seul président du rap sénégalais. Dans un post publié le 24 décembre 2017, Fata a félicité Dip pour sa vidéo, mais lui a amicalement conseillé de se proclamer « Roi ou empereur » mais pas président parce que le titre était déjà pris!

Depuis le début de sa carrière en 2014, Dip reprend des signes et des mots souvent associés, par des profanes s’exprimant souvent sur internet, à des fraternités initiatiques telles que la Franc-maçonnerie.

Par exemple : poser en dissimulant un de ses yeux, ou encore faire avec ses mains un signe consistant à replier le majeur et l’annulaire, signe considéré comme celui du diable par de nombreux internautes fascinés par la rituélie de la Franc-maçonnerie. En général, ces passionnés de l’ésotérisme réel ou supposé de la Franc-maçonnerie parlent à longueur de journée des degrés maçonniques les plus élevés sans jamais publier la moindre attestation revêtue du cachet d’une obédience maçonnique, seul document pouvant attester que les animateurs de ces forums ont effectivement reçu les initiations qu’ils disent maîtriser au point d’avoir la légitimité d’en parler.

Aux USA, en 2012, cette critique d’inclure des signes maçonniques dans les clips musicaux a été faite à des artistes ayant une renommée internationale dont : Rihanna et Jay-Z. Les deux avaient aussi surfé sur cette suspicion d’appartenance à la Franc-maçonnerie lors des tournées ayant accompagné la sortie des chansons telles que « Run this town » en faisant et en faisant faire au public une pyramide (figure géométrique perçue par certains comme appartenant au symbolisme de la Franc-maçonnerie) en joignant les pouces et les index des deux mains, paumes tournées vers l’extérieur.

Au Nigéria, des dizaines de vidéos dénonçant des pratiques ésotériques avaient aussi été faites et publiées sur YouTube après la sortie en 2014 de la chanson « Dorobucci. » Plusieurs internautes voyaient dans cette chanson de Don Jazzy, Reekado Banks, Tiwa Savage, Dr Sid, Korede Bello, D’ija et D’Prince un hymne faisant l’éloge du diable. Toutes les paroles de la chanson avaient été décryptées par ces accusateurs. Par exemple les mots « Doro money » étaient traduits en français par la phrase « le diable donne l’argent. »

Cette vague de polémique et la qualité de l’œuvre ont permis à « Dorobucci » de gagner le titre de chanson de l’année lors des MTV Africa Music Awards. Au Nigéria, le tube « Dorobucci » a aussi été sélectionné lors des « Nigeria Entertainment Awards » dans la catégorie « meilleur single de l’année » et lors du « City People Music Award » dans la catégorie « meilleure chanson populaire de l’année. »

En Côte d’Ivoire, l’artiste Meiway a misé sur cet attrait des masses pour les mystères réels ou supposés des fraternités initiatiques en baptisant Illimitic son dernier album sorti en septembre 2016 dont les premiers grands concerts de promotion ont eu lieu pendant avant et après Noël 2016. La stratégie marketing consistait également à faire jaser en utilisant la proximité sonore entre le vocable Illuminati et Illimitic, le titre de l’album.

Au Sénégal, en avril 2014, la photo illustrant la sortie de l’album A New Day de Carlou D avait tellement suscité des accusations d’appartenance à la Franc-maçonnerie et (ou) aux Illuminatis que l’artiste a dû deux mois plus tard répondre aux critiques pour démentir les accusations.

Bref, en utilisant des signes souvent utilisés sur internet par des partisans de la théorie du complot, Dip savait qu’il exciterait la curiosité d’une frange du public compulsivement attirée par les artistes ayant ou feignant d’avoir une part ténébreuse. Le public aime les « bad boys » en français « les mauvais garçons ». Dip savait que son univers sombre ferait parler, l’artiste avait également conscience que la polémique générée lui procurerait une notoriété qu’il pourrait utiliser à son avantage. Ls style novateur de sa musique et les multiples récompenses reçues permettent d’affirmer que Dip a gagné son pari devenant un artiste à la carrière lumineuse, un des jeunes illuminant le rap sénégalais.

musicinafrica.net

 
 
 
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 363
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image