VIOLENCES A L'UCAD : 30 blessés dont 1 grièvement
 
Les étudiants de la Faculté des lettres de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) ont encore fait parler d'eux hier jeudi 3 juillet. Cette fois ci non pas à cause d'un mouvement de grèves mais plutôt à la suite de violentes bagarres ayant opposé différentes tendances en compétition pour l'élection des délégués de l'Amicale de ladite faculté. Il s'agissait de la Coalition Blanche, la Coalition Jaune et la Liste rouge. Plusieurs blessés graves ont été enregistrés, selon des témoins des incidents..

Des casses, des coups, et des injures. C'est le spectacle auquel se sont livrés hier jeudi 03 juillet les étudiants de la faculté des lettres et sciences humaines de l'université Cheikh Anta Diop de Dakar. C'était lors des élections de l'amicale de la Faculté des lettres. Ces Bagarres qui ont opposé la coalition jaune et la liste rouge a, selon quelques témoins, entraîné des blessures graves parmi les membres des deux camps. Et des casses de vitres au niveau de la salle des professeurs du département d'anglais et au niveau de l'amphithéâtre 1 de la faculté des lettres, donnant ainsi un décor tout particulier sur les lieux des bagarre, allant des éclats de verres éparpillés tout au long de l'entrée du hall de la faculté à l'entassement de tas de pierres jonchant tout le hall.

A en croire certains témoins, « les bagarres ont débuté tôt le matin vers les coups de 06 heures entre les étudiants » « C'est vers 11 heures que les choses ont dégénéré à la suite d'un malentendu sur les bulletins de vote. Il s'en est suivi des altercations entre les membres de la liste rouge et ceux de la liste jaune. Ils étaient, de part et d'autre, armés de couteaux, de barre de fer, de machettes et de pierres ». « Les cailloux fusaient de partout, atteignant au passage une fille à l'œil tandis qu'un garçon a reçu un coup de couteau à la cuisse.

Au total, il a été dénombré 30 blessés dont un grièvement », témoigne un étudiant trouvé sur les lieux. Les agents de sécurité du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud ) auraient tenté de s'interposer, mais sans succès parce que, indique notre interlocuteur, « ils étaient désarmés et sans défense. »

Au poste de santé du Coud, les agents trouvés sur place ont affiché une certaine prudence par rapport aux réponses qu'ils livraient, se contentant d'avancer qu'il y a eu beaucoup de blessés et refusant ainsi d'avancer un quelconque chiffre. « En ce moment ils sont évacués à l'hôpital . ». Nous avons tenté en vain de joindre au téléphone le responsable de la liste rouge.

Par contre, le responsable de la coalition jaune, lui, a confirmé les faits et se désole de la situation. Un des responsables de la coalition blanche quant à lui, a déploré ces actes qu'il qualifie de « vandalisme" et de « barbarisme » estimant que « La seule bataille qui vaille dans l'espace universitaire devrait être une bataille d'idées. » Il faut noter que les élections de l'amicale des facultés à l'Université constituent une source de violences tous les ans.
 
source - sudQuotidien
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 7606
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image