Serigne Khadim Lô : «Touba a besoin d'institutions de pensée et de réflexion»


content_image


La contribution du Khalife général des mourides au rayonnement de la mouridyya a été au centre du discours de Serigne Khadim Lô, à l'occasion de la célébration, samedi, du grand magal de Touba. Un évènement qui va vu converger des millions de pèlerins vers la cité religieuse de Touba. «Si aujourd'hui nous pouvons festoyer dans la paix, c'est qu'un martyr a témoigné de sa foi en portant haut l'étendard de l'Islam des eaux troubles de la colonisation», a reconnu d'emblée, Serigne Khadim Lô Gadel dans son discours tenu devant ses disciples.

L'occasion pour le chef religieux de «réitérer un appel pour un engagement sans faille dans les grands travaux du magistère de Cheikh Sidy Moctar. De la mosquée de Touba aux travaux de celle de Dakar en passant par l' autoroute, les Mourides ne devront ménager aucun effort pour une exécution rapide; car tout cela se mesure en terme de citoyenneté participative», invite-t-il devant un parterre de talibés. Exhortant les fidèles à l'adoration de Dieu et au travail, Serigne Khadim Lô se fait le porte-voix des émigrés et invite les autorités à créer les conditions favorables à leur retour au pays.

«Ces immigrés du Sénégal ne demandent qu'à rentrer au pays si toutes les conditions étaient réunies. Il conviendrait à l'Etat sénégalais de leur faciliter le retour par une politique incitative soutenue par exemple par le développement de l'agro-business. Le travail de la terre est une tradition bien mouride. Lors ma récente tournée européenne, les immigrés mourides rencontrés ont manifesté ce désir», rapporte-t-il. Dans la course pour le développement en Afrique - qui à mon sens est un palliatif à l'immigration- il est clair que l'émancipation culturelle et économique prônée par le mouridisme est la seule solution viable, renchérit le fondateur de la cité religieuse de «Bagdad» à Thiès.

La célébration de cette nouvelle édition du Magal, a aussi été l'occasion de «saluer le travail remarquable que le khalife Cheikh Sidy Moctar Mbacké effectue inlassablement pour le rayonnement universel de la Mouridiyya». Et de louer aussi la création récente d'un comité consultatif sur le mouridisme. «Touba a certes besoin en ce sens d'établir des institutions de pensée et de réflexion solides pouvant être à l'avant-garde de la Mouridiyya. Aussi, comme je l'ai toujours affirmé; nous ne cesserons d'apporter Au khalife notre soutien indéfectible à tous les niveaux pour que s'accomplisse sa destinée», écrit-il, entre autre points de son discours dont copie est parvenue à Seneweb.
 
Badara SENVIDEO
 
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 244
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image