Le jour où Abdou Diouf a voulu se débarrasser d'Iyan Thiam


content_image

Sous Abdou Diouf, la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (Conacoc) a frôlé la dissolution. Le général Mamadou Niang, alors ministre de l'Intérieur, était chargé d'exécuter la décision. Président de la Conacoc depuis sa création, en 1996, Iyan Thiam raconte dans les colonnes de Sud Quotidien de ce vendredi : « Il a convoqué tous les représentants des Khalifes généraux.

Mais quand ils ont commencé les échanges au ministère de l'Intérieur, chacun a pris la parole pour dire qu'il a été mandaté par son guide pour travailler avec Iyan Thiam dans l'intérêt de l'islam. Le ministre a ensuite pris la parole pour me demander mon avis, en me disant que le président (Abdou Diouf, Ndlr) a dit qu'on me remette à la tête de la commission.

Je lui ai rétorqué que ce n'est pas l'État qui m'a mis à la tête de cette commission, mais les familles religieuses. » Pour le président de la Conacoc, l'observation du croissant lunaire ne doit pas être une affaire des scientifiques. « La science se trompe et le cas échéant, on peut rester très longtemps avant de se rendre compte de cette erreur », a-t-il lancé.
 
Badara SENVIDEO
 

Vues: 282
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image