NBA - Gorgui Dieng et les Wolves renversent les Raptors

NBA - Gorgui Dieng et les Wolves renversent les Raptors
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Menés de 18 points, les Minnesota Timberwolves ont trouvé les ressources nécessaires pour remonter l'écart avant de battre les Toronto Raptors grâce notamment à Karl-Anthony Towns (35 pts, 11 rbds, 3 contres) et Gorgui Dieng auteur d'un double-double (14 pts, 10 rbs) 

Vainqueurs de 14 de leurs 15 derniers matchs, les Raptors débarquaient dans le Minnesota avec le vent dans le dos. Derrière un DeMar DeRozan de gala, 35 points en 37 minutes, Toronto a compté jusqu'à 18 points d'avance mais les Wolves ont montré beaucoup de caractère, à l'image du meilleur match en carrière du jeune Karl-Anthony Towns (35 points, 11 rebonds, 3 contres). Mais c'est Andrew Wiggins qui a fait la décision en dernier quart, scorant 13 de ses 26 points sur la période. Minnesota s'impose sur son parquet (117-112).

DeRozan démarre fort

Le match commence fort pour DeMar DeRozan. L'arrière All Star des Raptors inscrit la bagatelle de 14 points dès le premier quart. Il amène son équipe dans son sillage pour un écart de 6 longueurs (32-26). En face, Andrew Wiggins nous a régalé d'un bon dunk en ligne de fond, mais les Wolves manquent de mordant en défense. Pire, ils se font trouer sur les tirs lointains venus du Canada. Les Raptors enchaînent un 4/5 derrière l'arc et l'écart grimpe au-dessus des 10 points. Heureusement, Karl-Anthony Towns veille au grain et s'impose en puissance au rebond offensif avec le panier et la faute !

Avec DeRozan sur le banc, Kyle Lowry entretient la flamme pour les tirs extérieurs et c'est Jonas Valanciunas qui obtient également plus de responsabilités offensives. Le pivot balte inscrit 8 points et délivre également une passe déc' à Patrick Patterson à trois points. Toronto joue vraiment bien son basket et derrière, Minnesota essaie de ne pas prendre un éclat. Le duo Dieng – Towns limite ainsi la casse sous les panneaux et à l'extérieur, ce sont Ricky Rubio et Andrew Wiggins qui alimentent la marque. Mais Minny est néanmoins à la traîne à la pause, sur un ultime tir réussi de DeRozan (68-55).

Towns en mode record et Wiggins clutch

Après deux quarts temps à encaisser plus de 30 pions, la reprise a une toute autre allure pour les Wolves. Towns poursuit son festival, dont un énorme dunk en trailer, et Minnesota revient au contact. Un 10-2 initial se transforme en 23-10 et les deux équipes se retrouvent ainsi dos à dos en fin de troisième quart. DeRozan a beau en remettre une couche et atteindre les 30 points, les Wolves sont bel et bien revenus dans leur match. A l'image de ce dunk sublime d'Adreian Payne, avec finition main gauche et pose pour la photo, les locaux sont bien présents avant le dernier quart (89-88).

Ayant compté jusqu'à 18 points de débours, la jeune troupe de Sam Mitchell fait parler sa jeunesse et sa fougue en quatrième quart. Towns nous gratifie d'un nouveau dunk en très haute altitude sur une contre-attaque rondement menée. Wiggins s'y met aussi avec un travail plus efficace au poste bas. Avec le temps qui file et un écart moindre, les deux équipes tombent dans le jeu en isolation. À ce petit jeu, on pense que DeRozan va avoir l'avantage mais Wiggins ne tremble pas. Towns non plus et le rookie établit au passage son record en carrière avec 35 points, plus 11 rebonds et 3 contres. Wiggins ajoute 26, dont 13 en dernier quart. Voilà une belle victoire pour les Wolves (117-112) !

Source : Basket USA


Dans la meme Rubrique
          



Vues: 666
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image