Papa Demba Camara : «Je suis titulaire et je pense revenir vite en sélection»

Papa Demba Camara : «Je suis titulaire et je pense revenir vite en sélection»
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La dernière fois qu'il était dans le groupe des «Lions», c'était avec Sénégal-Burundi, à Léopold Senghor. Mis à l'écart depuis lors, Papa Demba Camara pense qu'il a désormais les cartes pour revenir en sélection. La preuve, il est titulaire. 

Comment évaluez-vous vos chances de revenir en équipe nationale ?
Pour revenir en équipe nationale ce n'est pas que la chance qu'il faut. Il faut bien travailler en club. C'est-à-dire avoir de la compétition, car le sélectionneur veut des joueurs prêts pour lui gagner ses matches. Ce n'était pas mon cas, vu que je ne jouais pas avec Sochaux. Mais maintenant que je suis le titulaire je pense revenir vite.

Titulaire avec Sochaux ?
Oui. Comme on dit, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Le gardien titulaire avait une maladie, il ne pouvait pas jouer. J'avais donc une chance de jouer et depuis lors je fais de bons matches. Maintenant, je ne vais pas lâcher l'affaire. Je me battrai de toutes mes forces pour demeurer le numéro 1. En plus, cela va me permettre de continuer à gagner de l'expérience, mais surtout d'avoir plus de confiance en moi. Et ainsi aider mon équipe à gagner ses rencontres

Vous avez joué combien de matches comme titulaire ?
En ce moment, je suis à 9 matches toutes compétitions confondues. A savoir 6 matches en championnat et 3 matches en coupe. On vient de se qualifier pour les 16es de finale.

Est-ce que vous vous attendiez à ce qu'Aliou Cissé vous écarte du groupe ?
Non, le coach ne m'a pas écarté. Comme je vous ai dit au début, le coach a besoin de joueurs compétitifs. Or j'étais une doublure, je ne jouais pas. Mais la dernière fois qu'on (avec Aliou Cissé) s'est vu c'était contre Bourg-en-Bresse Péronnas, en phase aller. On s'est beaucoup parlé et il m'avait dit que mon objectif doit être de tout faire pour être titulaire dans mon club. Chose faite.

N'avez-vous pas peur d'avoir été oublié ?
Personnellement non. Je suis encore jeune et j'ai pas mal de choses à apprendre. J'ai des paliers à franchir aussi, mais avec le temps on verra. En ce moment mon objectif est de gagner en expérience.

Et pour ce qui est de votre avenir avec Sochaux ?
Je suis sous contrat avec Sochaux jusqu'en 2016. Après, je ne me pose pas de questions. Je continue mon job. Il me reste encore six mois et on aura le temps de parler de mon avenir avec mes dirigeants. Car tout dépend d'eux, à savoir s'ils vont me garder ou pas.

Cela veut-il dire que vous n'allez pas bouger lors de ce mercato de janvier ?
Non, franchement je ne compte pas quitter avec ce mercato d'hiver. Tout ce que je voulais je l'ai. Donc c'est hors de question que je quitte. Je vais continuer ma progression avec Sochaux.

Quelle appréciation faites-vous de la prestation des gardiens de l'équipe nationale ?
Ils sont dans une bonne dynamique. Car il ne faut pas oublier que leur préparateur physique était l'un des meilleurs en Afrique, en l'occurrence Tony Sylva. Ce dernier avait presque joué dans toutes les grandes compétitions, comme la Ligue des champions, la Coupe du monde et la Can. Ce qui fait que tous les atouts sont réunis pour que les gardiens qu'ils encadrent réussissent. Et un jour je voudrais bien bénéficier de ses conseils et de son expérience

Source : Jour de Sport


Dans la meme Rubrique
          



Vues: 568
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image