Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké : « Les travaux de Touba n'ont jamais été suspendus ; ceux qui le disent n'en savent rien »

« Le projet eau a bien démarré. Là aussi, nous sommes en phase avec le président de la République parce qu'il avait donné la somme de sept milliards de francs Cfa. Ensuite, il vient de redonner trois milliards et demi pour les forages, les canalisations, les fontaines à travers les villes ». C'est une révélation de Serigne Mohamadou Lamine Bara Mbacké, Khalife général des Mourides dans une interview exclusive qu'il a accordée à notre confrère « Emergence plus » dans son édition n°7, qui vient de paraître.


A en croire le saint homme : « Mais ceci n'a rien à voir avec les quartiers qui avaient déjà des adductions d'eau ; c'est un autre chapitre ». Toujours selon le 6ème khalife de Serigne Touba : « Le gouvernement nous appuie beaucoup, mais de notre côté, nous faisons des efforts financiers énormes parce qu'il ne faut pas tout attendre de l'Etat. Aide-toi, le ciel t'aidera. Il est plus facile d'appuyer quelqu'un qui se retrousse les manches et qui est sur la voie de l'effort et du travail. Le président Abdoulaye Wade, dévoué à la cause de Serigne Touba, nous a appuyés du mieux qu'il a pu, mais il nous a trouvés bien avancés dans ce que nous faisons parce que nous sommes attachés à la ville et au rayonnement de Serigne Touba ». Poursuivant, Serigne Bara dira : « Pour ce qui est des travaux de la Grande Mosquée, nous avons commandé la grille de clôture de Turquie. Les autres revêtements, le mur..., à l'intérieur tout comme à l'extérieur de la mosquée, sont en train d'être refaits. Le tout s'élève à une facture de 1 milliard trois cents millions de francs Cfa que j'ai déjà payé en totalité ». Toujours selon El Hadj Bara : « Pour ce qui est de la rémunération des travailleurs et des différents ouvriers, cela s'élevait à 950 millions de francs Cfa. Je leur avais avancé la moitié, il restait 450 millions que j'ai déboursé hier (Ndlr : la veille de la réalisation de l'interview exclusive de « Emergence plus », faite le 15 novembre dernier) ».

Abordant la rumeur sur l'arrêt des travaux de Touba, le guide religieux s'inscrira en faux contre cela. « Les travaux n'ont jamais été suspendus. Ceux qui le disent n'en savent rien. Si cela était vrai, on comprendrait par là que Touba manque de moyens. Or, ce n'est pas le cas ».

Evoquant ses relations avec les journalistes, il dira : « Je respecte le travail des journalistes, mais je ne peux pas m'entendre avec la plupart d'entre eux, parce qu'ils ont l'habitude de pervertir l'information. Et, moi, j'aime que l'on dise des choses qui favorisent l'unification de tous les Sénégalais autour des idéaux de paix. (...) Qu'ils évitent de pervertir ou de changer ce que je dis, sinon je m'en plaindrai à Allah qui est mon unique « tribunal » sur les agissements de ceux d'entre eux qui auront porté atteinte à mon honneur. Et Allah les « corrigera » à jamais ».
 
source - ferloo


Vues: 10164
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image