Mbaye Diagne, attaquant Tianjin Teda : « J'aimerais jouer dans cette équipe nationale pour faire plaisir à mon peuple et ma famille »

Mbaye Diagne, attaquant Tianjin Teda : « J'aimerais jouer dans cette équipe nationale pour faire plaisir à mon peuple et ma famille »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
À 24 ans, cet attaquant passé par la Juventus de Turin s'est engagé avec le club de Tianjin Teda, dans le championnat chinois. Le natif de Dakar est passé par pas mal de clubs avant d'atterrir en Chine. Dans cette interview avec wiwsport.com, Mbaye Diagne décrit son parcours, ses ambitions et son rêve de l'équipe nationale du Sénégal.  

arlez nous un peu de votre parcours.....

Comme tous les enfants africains, c'est dans la rue que j'ai commencé à taper dans le ballon. J'ai quitté le Sénégal en 2008. J'étais à l'école de football Mbaye Fall, du nom de l'ancien footballeur du Jaraaf, aux HLM 5. Je m'entrainais dans cette école de football pas très connue et en même temps je faisais des études.

C'est à l'âge de 16 ans que je suis parti rejoindre mon papa en Italie. D'abord mon père m'a amené à l'école pour pouvoir parler la langue italienne. Sur place, on m'a inscrit dans une équipe amateur parce que je n'étais pas encore résident. Donc, j'étais bloqué par la loi. Pendant un an, j'ai attendu d'avoir mes papiers et une licence. J'ai inscrit 40 buts sous les couleurs de cette équipe amateur.

Ensuite, je me suis engagé dans un club semi professionnel (Série D) où j'ai marqué 23 buts en 25 matchs. Ce qui m'a permis d'attirer l'attention des dirigeants de la Juventus de Turin. Pourtant, il y avait beaucoup de clubs qui voulaient me recruter, mais un club comme la Juventus avec toute une histoire ne se refuse pas.

A cet effet, j'ai signé un contrat de 3 ans. Par la suite, je me suis fait prêter à Ajaccio qui évoluait en Ligue 1. Malheureusement, je n'ai pas pu jouer. Je suis resté six mois en Corse et je n'ai joué que des matchs amicaux d'autant plus qu'à Ajaccio, j'ai connu aussi le contrecoup d'une réglementation. Je devais avoir une sélection en équipe nationale pour être opérationnel. Du coup, je ne pouvais pas jouer de match officiel.

Au bout des six mois, je suis rentré à la Juventus de Turin avant d'être prêté a nouveau à Liège, en Belgique. Là aussi, j'y ai passé six mois. En onze matchs, j'ai marqué sept buts en Jupiter League belge. C'est grâce à ce championnat que j'ai connu Cheikhou Kouyaté et Kara Mbodj.

A la fin de ce contrat, je suis parti en Arabie Saoudite pour m'engager avec le club d'Al Shahab. C'était mon choix même si il y avait des clubs européens qui s'étaient manifestés. Économiquement parlant, je ne pouvais pas refuser l'Arabie Saoudite.

Comment avez fait pour atterrir en Chine ?

Au bout des six mois de prêt, je suis revenu de nouveau à la Juventus avant de m'engager par la suite avec Westerlo, un club belge. Et, au bout de six mois encore, je suis à nouveau prête à Ujpest, en Hongrie. Là-bas, en 14 matchs, j'ai marqué 11 buts et j'ai terminé la saison comme meilleur buteur. J'étais au Sporting de Portugal pour signer un contrat, mais nous sommes restés jusqu'au dernier jour avant que Tianjin Teda, une équipe chinoise, ne fasse une proposition. Ainsi j'ai signé 2 ans avec ce club.

Là, je suis bien ici. Nous sommes à la 10e journée, j'ai inscrit  3 buts en 9 matchs disputés. Actuellement nous devons jouer contre l'équipe de Demba Ba la prochaine journée.

Comptez-vous retourner jouer en Europe dans des clubs plus huppés avec des championnats médiatisés ?

C'est vrai que j'ai 24 ans et suis toujours jeune. J'avais l'opportunité de jouer au Sporting ou de rester à la Juventus. Mais j'ai décidé de venir en Chine parce qu'aussi je suis responsable et j'aimerai gagner ma vie dans le football. C'est la raison pour laquelle je suis venu en Chine. Je me sens bien ici et je gagne bien ma vie. Je souhaite faire de bonnes saisons, marquer des buts et revenir en Europe dans un grand club.

Avez-vous des projets pour l'équipe nationale de Sénégal ?

Ce n'est pas la première fois que je parle de l'équipe nationale. Je ne dirais pas qu'ils n'ont pas vu mes performances lorsque je jouais dans différents championnats et marquais des buts. J'aimerais bien jouer dans l'équipe pour faire plaisir à mon peuple, ma famille, ma mère, etc. Mais mon projet pour l'instant est de me concentrer dans mon championnat et faire de bonnes choses. Si l'équipe nationale m'appelle je viendrai, si on ne m'appelle pas je continuerai mon travail. À un moment donné je pensais que j'allais être sélectionné, c'est lorsque que je jouais en Belgique et que je marquais des buts.

Êtes-vous en contact avec des dirigeants ou des coachs de l'équipe ?

Je n'ai jamais eu de contact avec des dirigeants et autres. A part lorsque je devais jouer à Ajaccio, il me fallait une sélection, pour jouer en club. C'est ce que disais la loi. J'étais venu au Sénégal pour régler cela, mais en vain.

Comment trouvez-vous le championnat sénégalais ?

Je suis de loin le championnat. J'ai vu que Diambars est en tête du classement. J'ai vu aussi qu'on appelait des joueurs du championnat local en équipe nationale, et pourquoi pas nous qui jouons de championnats qui ont plus de niveaux ?

Quels conseils donnez-vous aux jeunes joueurs qui évoluent au Sénégal et qui rêvent de devenir des professionnels ?

Je conseille aux jeunes de continuer à travailler. Le football est un métier très difficile. La demande est forte et tout le monde ne peut pas devenir professionnel. Donc il faut qu'ils travaillent davantage jusqu'à ce que leur rêve se réalise. Seul le travaille paye. Il suffit de faire des sacrifices, se donner à fond et prier pour que le bon Dieu fasse d'eux de grands joueurs.

 

 

 

Source : wiwsport.com


Dans la meme Rubrique
          



Vues: 475
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image