Ucad : Nébuleuse autour d'un juteux marché

Ucad : Nébuleuse autour d'un juteux marché
Le nouveau recteur de l'Université Cheikh Anta Diop (Ucad), Ibrahima Thioub, a été prié de se rapprocher de la Direction centrale des marchés publics (Dcmp). Le professeur avait saisi l'Autorité de régulation des marchés publics (Armp) pour obtenir l'autorisation de poursuivre l'érection du Centre de mesures de l'Ucad dont les travaux sont à l'arrêt depuis 2005.

L'entreprise Esci avait été choisie pour exécuter le marché dans un délai de dix mois. Le coût global des constructions était estimé à 467 millions de francs CFA. Alors que 50 % des travaux avaient été effectués, l'ex-recteur demande leur suspension. Depuis lors, rien.

Selon Libération, qui relate l'affaire dans son édition de ce jeudi, le nouveau recteur, informé du blocage, est monté au créneau. Il saisit l'entreprise adjudicataire pour une poursuite du projet sur la base du contrat initial. Les deux parties s'accordent. Thioub se tourne par la suite vers l'Armp pour avoir l'autorisation de conclure le marché par entente directe, pour un délai de deux mois au maximum, et d'examiner la possibilité d'une indemnisation d'Esci pour les travaux déjà effectués et non encore payés.

Constatant « que le contrat de base n'avait pas été soumis aux autorités compétentes », l'Armp juge irrecevable l'accord entre le rectorat et Esci et demande à Thioub de se rapprocher de la Dcmp
 
Badara SENVIDEO
 
Dans la meme Rubrique
          



Vues: 367
Commentaires des invites:
VOTRE NOM:  

  Cliquez Ici pour Ajouter des émoticones (emoticones)
Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant. Quiconque ne respectant pas nos règles sera définitivement banis de ce system et votre adresse IP sera bloquée.
Les derniers articles publies

 
About Us | Help | Advertise | Terms of Use | Privacy Policy |
Copyright © 2007-2014 SenVideo. All rights reserved
View Large Image